L'EXPERIENCE DU BOUDDHA


Siddharta Gautama, qui deviendra Bouddha ("l'Eveillé"), est un personnage historique né en Inde en 563 av. JC. Fils d'un Raja, Siddharta passe les premières années de sa vie à l'abri des vicissitudes de l'existence.

Mais les pratiques d'alors se réduisent souvent à des privations de nourriture, à l'ascèse, au contrôle du mental et à de sévères exercices de mortification. Le Bouddha pratiqua ce yoga pendant douze années dès le moment où il décida d'abandonner les plaisirs fugitifs du monde. Il pratiqua profondément, rendit visite à des maîtres célèbres, rencontra des érudits aux quatre coins du pays, tout en restant insatisfait.


Il abandonna alors l'ascétisme et les mortifications et, toujours assoiffé de Vérité, il s'assit sous un arbre, croisa les jambes en lotus dans une posture pleine d'énergie et observa sa respiration. Ainsi commença la grande méditation qui le conduisit à l'éveil. Il décrivit lui-même qu'un matin, en voyant scintiller une étoile au levant, les voiles se déchirèrent devant ses yeux, une succession d'états de conscience de plus en plus étendus et lucides lui révélèrent le cadre étroit et illusoire de la personnalité individuelle.
Une vision élargie de l'existence, mouvement incessant et perpétuelle transformation, lui livre le secret de la souffrance, de ses causes et de la Voie conduisant à sa suppression. Il découvre sa vraie nature et devient "l'Eveillé". Cet évènement intervint vraisemblablement dans le courant de l'année -528.

Délivré, il se tourne vers les autres créatures pour leur montrer la Voie. Jusqu'à sa mort, en -483, le Bouddha forma de très nombreux disciples. Il transmit à certains d'entre eux l'essence de son enseignement.

Depuis plus de 2500 ans, l'enseignement du Bouddha s'est perpétué à l'identique jusqu'à nos jours.